Insolite


La course de Sao Paulo 2011

Le plus important est de prendre le bon départ sans se laisser distraire… L’arrivée sera chèrement disputée.

A São Paulo il est préférable d’acquérir un canot pneumatique plutôt qu’une voiture.

C’est tous les ans le même problème récurrent… Dès qu’un orage menace, la cité est en alerte. Tout s’arrête, le métro, la circulation et le plus souvent les ascenseurs en raison des pannes électriques. Quand on habite au 25ème étage c’est du sport.
Les égouts refoulent. L’eau dévale les rues et tout le monde barbotte allègrement parfois jusqu’à la taille et même au-delà… Chacun sauve sa peau, mais aussi ses meubles!
D’autres plus philosophes, attendent tranquillement l’opportunité de faire enfin une pêche miraculeuse à domicile comme sur la photo en vue peut-être d’améliorer l’ordinaire…

Le style manga japonais déferle à São Paulo !

Bien qu’encore d’une manière timide cette mode commence à s’afficher dans le métro de São Paulo et plus encore dans le quartier japonais ʺLiberdadeʺ.

Métro de Liberdade

Ce style gagne de plus en plus d’adeptes. Ce sont plus particulièrement des jeunes entre 16 et 24 ans, fanas de Mangas qui n’hésitent pas à franchir le pas du rêve à celui de la réalité, pour arborer de façon ostentatoire le style vestimentaire de leur héro. C’est plutôt frais, coloré et bon enfant.

contraste

Ils se réunissent principalement à la sortie de la station du métro Liberdade, mais on peut les voir aussi déambuler par couples ou en groupes dans les rues de ce quartier animé très prisé par les paulistas.
Le 29 Mars 2011

Les saintes femmes d’Ukraine

Les seins de la FEMEN ou… la lutte jusque là sous-jacente s’expose enfin dans la rue au grand jour !
Une initiative originale qui fait son chemin et qu’il faut applaudir.
Depuis environ trois ans, un groupe d’activistes qui ne joue pas les ʺsaintes nitouchesʺ pour mettre en avant tous leurs atouts… Cela fait, dans un seul pays, presque autant parler de lui que la PETA dans le monde entier.
Le combat jusque là sous-jacent des activistes de la Femen en Ukraine monte au créneau…
Bravant le froid hivernal de l’Oural pour faire valoir leurs légitimes revendications, force est de constater que ces demoiselles n’ont pas froid aux yeux… Ni à leurs parties les plus charnues de leur séduisante anatomie semble-t’il.
Reprenant les méthodes chocs de cette association de défense des animaux, les femmes de la FEMEN ont trouvé comment attirer l’attention: elles manifestent seins nus.

 Fondée en 2008 par Anna Hutsol (D), une étudiante de 25 ans, FEMEN est une association ukrainienne presque majoritairement féminine et jeune.

Son combat: réveiller les femmes ukrainiennes et organiser leur révolution en 2017.
Plus sérieusement, les féministes de FEMEN dénoncent le tourisme sexuel en Ukraine, le sexisme ou le business des mariages avec des étrangers.
Et pour se faire entendre, les féministes de FEMEN ont trouvé le moyen le plus simple qui soit: elles défilent en montrant leurs seins.
Aujourd’hui, on compte environ 300 membres, principalement des étudiantes, dont une poignée seulement défile seins à l’air.
Récemment, une radio néo-zélandaise promettait de «gagner un voyage de 12 jours en Ukraine et ainsi de rencontrer  une Européenne de l’Est qui pourrait devenir votre future épouse».

En mars 2010, elles ont accusé le Premier ministre ukrainien de sexisme et appelé toutes les femmes du pays à faire la grève du sexe.

Plus globalement, FEMEN accuse le gouvernement de limiter les femmes du pays aux trois K : Kuche, Kinder et Kirche (Cuisine, Enfants, Église).
Elles n’hésitent pas non plus à se moquer de leur propre pays, en imitant, par exemple, la piètre performance de leurs patineurs aux derniers Jeux olympiques d’hiver.
Bien que leurs principales revendications concernent les droits des femmes en Ukraine, les activistes de FEMEN n’hésitent pas à se dénuder pour dénoncer d’autres causes qui les tiennent à cœur comme le cas Sakineh en Iran.
Ou pour soutenir leurs compatriotes italiennes qui dénoncent les scandales sexuels de Berlusconi.

Paradoxalement, ces défilés de poitrines pourraient bien inciter quelques hommes à aller faire un tour à Kiev…
Pour rejoindre le mouvement : http://www.femen.org/
3 Responses “Insolite” →
  1. Ce que prendre son mal en patience veut dire…

    Répondre

  2. betharr

    mai 23, 2011

    est rare de trouver quelqu’un habillé à Sao Paulo.
    Tous sont en uniforme.
    après votre article, je vais visiter plus souvent la liberté.🙂

    Répondre
  3. Cela dépend des jours et des heures pour rencontrer des jeunes habillés en Cosplay. Le samedi (sabado) il y a plus de chances

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :