Si l’éclatement de l’Europe se fait…ça va nous coûter combien ?

Posted on janvier 17, 2012

2




Editorial

Si l’éclatement de l’Europe se fait…Y sommes-nous tous vraiment bien préparés ? C’est une erreur monumentale que de penser égoïstement « Je n’ai rien à perdre je suis retraité où, je suis au chômage ». Ce seront de toute évidence, les premiers sacrifiés sur l’autel de la finance.

Les retraits d’argent seront limités au minimum par les banques en faillite qui seront en rupture de liquidités. Nombreux seront ceux qui perdront tous, mais aussi ceux qui n’ont rien.

Qu’adviendra-t-il de la France ? Que vaudra en réalité notre monnaie sur le plan international ? Resterons-nous isolés avec un retour des frontières ?

L’éloignement des pays européens se profilera alors vers un protectionnisme égoïste exacerbé qui profitera sans nul doute à toutes ces factions fascistes revanchardes ou d’extrême droites qui n’attendent que cela pour semer la terreur dans un chaos programmé depuis longtemps.

Les plus bas revenus seront les plus touchés par une monnaie dévaluée, un salaire au ras des pâquerettes, mais aussi un chômage croissant dans une inflation galopante – Ces derniers, seront laissés sans état d’âme sur le bord de la route.

Tous ces ingrédients favorisent une situation explosive. La paupérisation est en marche… L’asservissement des populations aussi.

Cette sombre perspective qui sera extrêmement délétère, donnera lieu à de nombreux conflits sociaux et de violence qui seront alors durement réprimés dans le sang par les pouvoirs en place. N’oublions pas cette fameuse loi votée dans la discrétion cet été qui autorise désormais la police de tirer à balle réelle lors de manifestations.

En dépit d’une certaine logique, une chasse xénophobe en règle sera menée contre les immigrés, source aux yeux des classes défavorisées, de tous les maux par des groupes fascistes armés. Ce sera « la loi du plus fort » et du « chacun pour soi ».

Serait-ce un scénario de fiction ou l’imaginaire pourrait nous entrainer ? Ou bien cette fin du monde programmée pour 2012 que l’on ne cesse de nous servir au quotidien ?

Il est évident que le monde actuel marche sur la tête depuis des décennies, qu’il vie à crédit et pour le moins au-dessus de ses moyens…
Mais aussi dans l’immoralité ou seul le profit est roi dans une société spéculative de consommation prônée, voire même idolâtrée par une presse douteuse qui ne cesse de nous manipuler avec son côté » bling bling » illusoire.
Le système de la spéculation virtuelle qui a vécu ses heures de gloire jusqu’à son paroxysme est en train de s’effondrer irrémédiablement sur ce dur sentiment amer de l’échec.

Le choc qui est senti douloureusement, fait sur le coup « l’effet d’une gueule de bois » mais somme toute, pourrait d’autant nous donner l’opportunité de revenir à une certaine réalité de la vie et vers des valeurs plus saines.

Attendons de voir les évolutions de la situation européenne mais aussi mondiale pour savoir ce que demain nous réserve… Affaire sous tension à suivre avec une attention toute particulière.

Je terminerai par ce proverbe indien d’Amazonie très juste que j’aime beaucoup et qui démontre la sagesse de ce peuple de la forêt que j’admire, lequel indéniablement est doté d’une grande intelligence :
« L’homme blanc prend tout mais ne donne jamais rien en retour, il en veut toujours plus et ne respecte rien… C’est cela qui provoquera sa perte. »

Labasoche.