Attentat à Liège: quatre morts et 75 blessés place Saint-Lambert

Posted on décembre 13, 2011

0



mardi 13 décembre 2011 à 14h30

Quatre personnes seraient décédées et 75 blessées à la suite de l’attentat qui s’est produit dans le centre de Liège, selon un membre des forces de l’ordre contacté par Belga.Selon RTL, la fusillade aurait débuté au palais de justice. Un individu, apparemment âgé d’une quarantaine d’années, serait ensuite monté sur une plate-forme au-dessus d’une boulangerie (« Le Point Chaud ») située au centre de la place Saint-Lambert pour y lancer plusieurs engins explosifs, notamment en direction d’un abribus où de nombreuses personnes étaient présentes, a constaté Belga. Le tireur, selon la procureure du Roi de Liège, Danielle Reynders, cité par l’agence Belga. L’individu serait connu des services judiciaires. Il avait été condamné en septembre 2008 à 58 mois de prison ferme pour détention d’armes.

Quatre déflagrations ont été entendues. Plusieurs déflagrations minimes, pouvant être des coups de feu, ont également été entendues. Un bilan provisoire fait état de quatre morts et d’une dizaine de blessés. Au moins trois auteurs seraient à l’origine des faits. Ils auraient utilisé des explosifs de type thunderflash et une arme kalashnikov. Selon le Nouvel Osbservateur, la « mairie » de Liège aurait déclaré que les assaillants auraient tenté de faire évader une personne du palais de justice. L’un des auteurs serait mort. le deuxième interpellé et le troisième a pris la fuite. Il se serait réfugié peu après 13H30 dans une annexe du nouveau palais de justice de Liège.

Le Peloton Anti-Banditisme a investi les lieux. Par contre, la police dément qu’une course poursuite se soit déroulée place Cathédrale. Une rumeur a fait état de tirs dans le quartier.

Celui-ci a été bouclé mais le périmètre a rapidement été levé, a constaté Belga sur place. Des objets qualifiés de « suspects » ont été découverts sur la place Saint-Lambert. Les démineurs d’Heverlee vont se rendre sur place.

Le centre de Liège est évacué et des hélicoptères de la police survolent la ville, rapporte également Le Soir« Le centre-ville est totalement bloqué. Les gens qui étaient dehors se sont réfugiés dans les magasins ou les bâtiments. Des policiers ont pris position », a indiqué un fonctionnaire, dont les bureaux donnent sur la place.« Heureusement, le bourgmestre (maire) avait décidé de repousser l’heure d’ouverture du marché de Noël en raison du mauvais temps et du vent très fort qui souffle. Il y aurait beaucoup plus de monde sinon », a ajouté le fonctionnaire.

La police devrait communiquer dans l’après-midi. Elle a conseillé aux Liégeois d’éviter le centre-ville, et à ceux qui s’y trouvent de rester à l’abri.

Outre le tireur, les morts sont un garçon de 15 ans, décédé sur les lieux, un adolescent de 17 ans, mort à l’hôpital, et une femme de 75 ans, également décédée à l’hôpital, a annoncé la magistrate.

Selon Danielle Reynders, la situation est redevenue calme dans l’après-midi et est sous contrôle depuis 15H00. Auparavant, la tension est restée forte dans le centre ville.

Le troisième tireur est toujours en fuite.

Selon les dernières informations:

La fusillade survenue mardi à Liège, dans le sud-est de la Belgique, qui a fait au moins quatre morts et 75 blessés, est le fait d’un tireur isolé. Elle n’est pas liée au terrorisme ou à une affaire judiciaire, a annoncé le Centre fédéral de crise qui gère le dossier.