LIBYE – Ou est passé Mouammar Kadhafi ?

Posted on août 22, 2011

1



Mouammar Kadhafi, l’homme qui raffolait des bains de foule dans les rues de Tripoli, a complètement disparu depuis l’arrivée des rebelles, et les hypothèses et les rumeurs se multiplient sur sa situation. Le Conseil national de transition (CNT) veut à tout prix l’appréhender, tout comme la Cour pénale internationale de La Haye. Or, le ‘guide’ n’a plus été vu en public depuis la mi-juin, et le bruit court chez ses adversaires qu’il aurait quitté la capitale, et peut-être même le pays. A mesure que le CNT progressait à travers la Libye, les longs discours télévisés prononcés en public ont laissé la place à des appels téléphoniques à la qualité sonore incertaine, retransmis par les médias d’Etat et passés d’endroits inconnus.
Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a déclaré lundi que Paris ignorait où se trouvait Kadhafi. A Londres, le Premier ministre, David Cameron, a lui aussi dit n’avoir aucune confirmation à ce sujet.
Si Mouammar Kadhafi est parvenu à fuir Tripoli, l’une de ses localisations possibles serait Syrte, dans sa région natale, où il pourrait encore bénéficier de soutiens prêts à le cacher.
Au début du soulèvement en Libye, la rumeur d’une fuite du colonel au Venezuela avait couru, avant de se révéler fausse. Ces dernières semaines, certains évoquaient, toujours sur le mode de la rumeur, la présence à l’aéroport de Tripoli d’un avion vénézuélien, plein fait et prêt à décoller vers Caracas.
Si en revanche Mouammar Kadhafi se trouve toujours à Tripoli, il est probable qu’il soit à l’abri d’un bunker, sur un site militaire. Les dernières forces loyalistes opposaient encore lundi une farouche résistance aux rebelles dans plusieurs secteurs de la capitale.
Deux des fils de Kadhafi, Saïf al Islam et Mohamed, sont désormais aux mains des rebelles. Un troisième, Al Moutassim, se trouverait quant à lui dans le complexe tripolitain de Bab al Azizia, rapporte la chaîne de télévision Al Arabiya.
Lors de sa dernière apparition publique, le 12 juin, Mouammar Kadhafi avait rencontré le président de la Fédération internationale d’échecs, le Russe Kirsan Ilioumjinov. Selon ce dernier, le ‘guide’ lui a alors dit ne pas avoir l’intention de quitter le pays.