DSK – Fiche de prisonier IRIS TAKEN

Posted on mai 19, 2011

0



La fiche du prisonnier DSK ou la descente aux enfers ! Triste parcours pour lui en vérité… c’est une manière stupide de se faire volontairement Hari Kiri Et en prime pour couronner le tout, peut-être a-t-il attrapé le SIDA…

Mais il existe cependant de nombreuses zones d’hombre à éclaircir dans cette affaire… La plaignante dont l’identité est à géométrie variable, ne semble pas clair, notamment dans ses déclarations et ses contradictions. Le bruit qui court  sur son éventuelle séropositivité, le fait qu’elle ait emménagé depuis 3 mois dans un logement qui n’est pas à son nom ? J’ai le sentiment que l’on affabule un peu par-ci et que l’on brode par-là… Que l’on taille aussi sur mesures un costume trop large à DSK. C’est la curée médiatique en tous sens. Suite à cette aventure outre Atlantique il reste désormais à DSK très peu d’amis fidèles.

Au vu des éléments contradictoires du dossier, je pencherais aussi pour la thèse du complot. Qui tire les ficelles, pour l’instant mystère ! Mais à qui profite sans nul doute cette situation… Il ne faut pas être grand clerc pour le deviner. Toutes les hypothèses sont permises… même les plus osées. L’on sent un scénario bâclé, mal construit à la va vite ou les pièces du puzzle ont du mal de s’imbriquer les unes aux autres. Cela sent à plein nez la manipulation à tous les niveaux.

Pourquoi cet empressement des USA auprès du FMI pour remplacer au plus vite DSK ? Et de cet autre candidat pour 2012 qui adopte pour l’instant le profil bas, très potron-minet, mais qui se réjouit de cette aubaine… Cela se lit sur son visage. Un complot ʺFrance Russieʺ semble plausible au demeurant étant donné les intérêts communs en jeu… Mais de nombreux autres deals sont aussi envisageables pour faire tomber DSK.

Ces préliminaires judiciaires préparent le terrain pour aboutir vraisemblablement à une négociation entre l’accusé et la présumée victime qui pourrait se solder par le versement de 7 millions de dollars à la femme de chambre même si sa famille est nombreuse…

Si les parties parvenaient à un tel accord, nous ne connaîtrions jamais la réalité des faits