Une nouvelle centrale nucléaire touchée par un séisme au Japon

Posted on avril 8, 2011

0



A picture of the 2004 tsunami in Ao Nang, Krab...

Image via Wikipedia

vendredi 08 avril 2011
Le Japon a été touché, jeudi 7 avril 2011, par une réplique au séisme du 11 mars qui a secoué le nord-est du pays. Une violente réplique de 7,1 sur l’échelle de Richter. Le bilan fait état d’au moins trois morts et une centaine de blessés. L’alerte au tsunami a rapidement été levée. Mais ce qui inquiète maintenant c’est cette annonce des autorités : si la centrale de Fukushima-Daichi ne semble pas avoir subi de dommages supplémentaires, une fuite d’eau a en revanche été détectée dans une autre centrale, celle d’Onagawa. Décidément la série noire continue avec les catastrophes en chaine et les mauvaises nouvelles pour le Japon.

Une autre centrale nucléaire est touchée par le séisme de force 7 qui a frappé cette nuit le nord-est du Japon. A 120 kilomètres au nord de Fukushima, le 11 mars dernier, un début d’incendie, vite éteint, s’était déjà déclaré dans la centrale d’Onagawa. Elle est opérée par Tohoku Electric Power.
Les niveaux de radioactivité avaient fortement augmenté au point de conduire ses responsables à décréter l’état d’urgence. Depuis lors, les niveaux de radioactivité sont redevenus normaux.

Mais ce vendredi des fuites d’eau faiblement radioactives sont détectées. La centrale abrite trois réacteurs. De l’eau s’échappe des piscines de refroidissement, des barres de combustible usagé dans les réacteurs n°1 et n°2.
La petite ville d’Onagawa a été la plus martyrisée de toutes par le séisme et le tsunami. Elle est restée coupée du reste du monde pendant trois jours. La centrale, construite sur une colline élevée, était sortie sans grands dégâts de cette catastrophe.
Les autorités locales sont incapables de mesurer le taux de radioactivité ambiant car leurs dosimètres ont été endommagés par le tsunami.
La terre tremble constamment et ses répliques à répétition de force 6 ou 7 risquent de fragiliser encore plus les installations nucléaires d’Onagawa et de Fukushima.