La catastrophe du Japon est d’une ampleur exceptionnelle

Posted on mars 16, 2011

0



Satellite photo of Tokyo's 23 Special wards ta...

Image via Wikipedia

Le nord-est du pays est dévasté. La population de cinq préfectures, soit près de 15 millions d’habitants, a été atteinte. Pour l’heure, le bilan provisoire pour l’instant fait état de plus de 10.000 morts et disparus – de plus de 1.600 blessés mais il continue de s’alourdir à mesure que les équipes de sauveteurs progressent.
Les Japonais ont accepté l’aide des Etats-Unis, de leurs proches voisins et – au sein de l’Union européenne – celles de la France, du Royaume-Uni et de l’Allemagne. La mission française est arrivée au Japon, lundi 14 mars, avec 14 tonnes de matériel. Elle compte 121 personnels dont deux détachements de la sécurité civile, incluant des spécialistes de radioprotection, des agents du centre de crise du ministère des affaires étrangères et européennes et des personnels du ministère de la santé. Ils interviennent actuellement dans la région de Sendaï qui est la plus touchée par la catastrophe.
Il n’y a pas pour l’instant de victime française à déplorer, mais quatre de nos compatriotes sont encore recherchés dans la zone touchée. Il y a en temps normal près de 5 000 Français dans l’agglomération de Tokyo, sans doute un peu plus de 2 000 aujourd’hui. 280 parmi les personnes prioritaires, notamment les enfants, sont rentrés avec l’avion qui avait transporté les agents de la sécurité civile et les 10 000 pastilles d’iode destinées à nos ressortissants, au cas où la situation le justifierait.
Il a été proposé à ceux de nos compatriotes qui ne sont pas astreints à rester à Tokyo de rentrer en France ou de partir
vers le Sud du Japon dès maintenant. Le Gouvernement a demandé à Air France de mobiliser des avions se trouvant en Asie pour répondre sans délai à la demande des ressortissants français.