L’Explication du Séisme au Japon

Posted on mars 15, 2011

0



Rapidement après le séisme survenu au Japon le 11 mars 2011, les satellites d’observation de la Terre ont pu constater les dégâts.

L’île a bougé de 2,4 mètres !
Le 11 mars 2011, à 14h46 (heure locale), un séisme de magnitude 9 est survenu dans l’océan Pacifique à 130 km à l’est de la métropole de Sendai, et à 370 km au nord-est de Tokyo, la capitale japonaise.

Le séisme a déclenché un tsunami qui a atteint les côtes seulement 10 minutes après. La hauteur de la vague est estimée à 10 m au point le plus exposé, à savoir la région de Sendai.

Ce tremblement de terre a été causé par le glissement vertical de 10 mètres d’une plaque, le long de la faille parallèle aux côtes japonaises. L’île principale de l’archipel, Honshu, s’est, elle, déplacée latéralement de 2,4 mètres !

De nombreuses répliques

La carte de l’US Geological Survey, actualisée en temps réel, montre qu’il y a eu 500 séismes ces tout derniers jours, centrés le long de la faille. Le dernier en date de magnitude 6,1 est survenu dans les terres non loin de Tokyo, le 15 mars, à 13h31 TU.

Les dégâts vus du ciel

Disposant de plusieurs satellites, dont le très précis Ikonos, la société Geoeye a diffusé plusieurs images montrant la côte est du Japon avant et après le tsunami.