Carnaval de Rio de Janeiro version 2011

Posted on février 8, 2011

4



O presidente da Liga Independente das Escolas de Samba do Rio de Janeiro (Liesa), Jorge Castanheira, disse nesta manhã, em entrevista ao « Bom Dia Brasil », que após o icêndio de grandes proporções que destrói barracões na Cidade do Samba, na Zona Portuária do Rio, o principal objetivo da Liga é ajudar a reconstruir o desfile das escolas Portela, União da Ilha do Governador e Grande Rio, prejudicadas pelo fogo. « A reconstrução será imediata », garantiu Castanheira, que afirmou não saber como o fogo começou nem ter informações sobre o incêndio, pois ele começou antes de os trabalhadores começarem a chegar ao local, às 7h da manhã. O presidente também afirmou que a única preocupação da organização neste momento é que não haja vítimas dentro dos barracões que estão sendo consumidos pelo fogo desde a manhã desta segunda-feira (7). « Estamos aflitos. Vamos pedir a Deus que não tenha nenhum tipo de vítima ».

 

Le président de la Ligue Independente des Écoles de Samba de Rio de Janeiro (Liesa), Jorge Castanheira,  a dit ce matin lors d’une entrevue avec « Bom Dia Brasil », qu’après l’incendie de grandes parties des entrepôts ont été détruites dans la cité do Samba situés dans la Zone Portuaire de Rio. Le principal objectif de la Ligue est d’aider à reconstruire le défilé de l’école Portela, União da Ilha do Governador e Grande Rio, ravagé par les flammes. ʺLa reconstruction sera immédiateʺ, garanti Castanheira, qui affirme ne pas savoir comment le feu a commencé ni avoir d’informations sur l’origine de l’incendie. Alors il a commencé à travailler avant que tous les travailleurs n’arrivent sur les lieux dès 7h le matin. Le président aussi affirme que l’unique préoccupation de l’organisation en ce moment est qu’il n’y ait aucunes victimes dans l’entrepôt à être consumés par le feu depuis le matin de ce lundi (7).ʺNous sommes affligés. Nous allons demander à Dieu pour qu’il n’y ait en aucune sorte de victimeʺ.

On peut néanmoins se poser la question sur l’origine du sinistre : Serait-ce dû à une erreur humaine ? Ou bien commandité par un tiers ? La concurrence est rude entre les écoles. Les enjeux économiques y sont aussi très importants. Toutes les pratiques (à la limite mafieuses) sont loin d’avoir la transparence souhaitée. D’autant que le bilan provisoire de cet incendie frôle allègrement plusieurs dizaines de millions d’euros. Bon nombre de questions demeurent sans réponse à ce jour. A part la tristesse affichée, c’est malgré tout la langue de bois qui persiste. Nous allons toutefois souhaiter à l’école Portela bon courage, mais surtout bonne chance pour la suite !

<object style= »height: 390px; width: 640px »><param name= »movie » value= »http://www.youtube.com/v/Jxl8zYnwNSg?version=3″><param name= »allowFullScreen » value= »true »><param name= »allowScriptAccess » value= »always »></object>

  • Chronologie des évènements
  • Le feu a été maîtrisé au alentour de 11h du matin
  • L’école la plus atteinte est l’école Grande Rio, l’ampleur de l’incendie a été tellement violent que des chutes de structures des entrepôts sont à déplorer.
  • Ce sont près de 40 camions de pompiers qui sont arrivés sur place pour arrêter la propagation des flammes.
  • Monsieur le Maire a déjà suggéré de ne faire descendre aucune école cette année dans le classement général des écoles de samba.
  • Le président de la Liesa Elmo José de Santos vient d’annoncer qu’une réunion aurait lieu cet après-midi pour décider des dispositions à prendre suite à cette catastrophe.
  • Grande Rio a perdu 3000 costumes et bien que personne ne soit encore rentré dans l’entrepôt tous les chars ont du brûlé vu l’ampleur du désastre. Par contre pour les autres écoles le feu ne se serait propagé que par les étages laissant les chars situés au rez de chaussé à l’abri des flammes. Mais l’eau des lances à incendie a dû cependant faire également beaucoup de dégâts.
  • Presque 9000 costumes ont été détruits.
  • Toutes les écoles se sont engagées d’elle même à aider celles victimes de l’incendie en main d’œuvre et en matériaux.
  • Pour chaque école le préjudice subit est estimé entre 2 et 3,5 millions d’euros, tandis que pour l’ensemble des dégâts on annonce près de 10 million d’euros de perte.

Sites du carnaval de Rio

http://www.wat.tv/video/carnaval-rio-janeiro-hd-27psj_2ey0l_.html http://www.obabrasil.com/carnaval-de-rio/ http://www.rio-carnival.net/

http://www.rio-carnival.net/

http://www.youtube.com/watch?v=Jxl8zYnwNSg&feature=player_detailpage#t=362s